Perception and production of French oral vowels by Japanese-speaking learners: does dialectal variation play a role? - Transferts Critiques anglophones Access content directly
Journal Articles Espaces Linguistiques Year : 2023

Perception and production of French oral vowels by Japanese-speaking learners: does dialectal variation play a role?

Perception et production des voyelles orales du français par des apprenants japonophones : la variation dialectale a-t-elle un rôle à jouer ?

Abstract

This paper presents a series of studies on the impact of regional variation in L1 (source language) on L2 (target language) pronunciation, focusing on the high back vowel /u/ in French perceived or produced by native speakers of Japanese from the Kanto area (around Tokyo) and the Kansai area (around Osaka). 1) To serve as a base line, the 5 Japanese vowels were pronounced by 11 speakers (5 women and 6 men) from Kansai with no learning experience of French and their first 4 formants were measured to examine their acoustic properties. 2) 25 naïve listeners from Kansai took part in an AXB auditory discrimination task for French vowels including pairs /u/-/y/, /y/-/ø/ and /u/-/ø/; the results were compared with those of Kanto speakers in previous studies. 3) Some Japanese-speaking learners of French (JSL) from Kansai produced the French /u/ with a lower F2 (around 1,000 Hz for men) than typical values observed for learners from the Tokyo area. These results show limited differences for some of the speakers from Kansai compared to the tendency commonly observed with Kanto speakers.
Cet article présente une série d’études portant sur l’impact de la variation régionale en L1 (langue source) sur la prononciation en L2 (langue cible), en se focalisant sur la voyelle fermée postérieure /u/ en français perçue ou produite par des locuteurs natifs du japonais du Kanto (région de Tokyo) et du Kansaï (région d’Osaka). 1) Pour servir de référence, les 5 voyelles du japonais ont été prononcées par 11 locuteurs (5 femmes et 6 hommes) du Kansaï (Osaka) sans expérience d’apprentissage du français et les 4 premiers formants ont été mesurés afin d’examiner leurs propriétés acoustiques. 2) 25 auditeurs originaires du Kansaï et non-apprenants du français ont effectué une tâche de discrimination auditive AXB de voyelles françaises, comprenant les paires /u/-/y/, /y/-/ø/ et /u/-/ø/ : les résultats ont été comparés avec ceux de locuteurs du Kanto dans des études antérieures. 3) Certains apprenants japonophones du français langue étrangère du Kansaï ont produit le /u/ français avec un F2 plus bas (autour de 1000 Hz pour les hommes) que les valeurs typiques observées chez des apprenants du Kanto. Ces résultats montrent des différences limitées chez certains des locuteurs du Kansaï par rapport à la tendance communément observée chez des locuteurs du Kanto.
Fichier principal
Vignette du fichier
espaces_linguistiques.644.pdf (1.32 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-04376478 , version 1 (06-01-2024)

Identifiers

Cite

Takeki Kamiyama, Jumpei Kaneda, Ryoko Hayashi. Perception and production of French oral vowels by Japanese-speaking learners: does dialectal variation play a role?. Espaces Linguistiques, 2023, 5, pp.63-83. ⟨10.25965/espaces-linguistiques.644⟩. ⟨hal-04376478⟩
21 View
23 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More