Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Une nouvelle technique pour le tatouage par Dirty Paper Trellis Code (DPTC)

Résumé : Le schéma de tatouage par codes à papier sale par treillis (Dirty Paper Trellis Code : DPTC), publié en 2004, est un des schémas à forte capacité parmi les plus performants. Il possède cependant deux inconvénients majeurs : sa faiblesse en terme de sécurité et sa complexité en coût de calcul. Nous proposons de traiter ces deux problèmes par l'utilisation d'un espace d'insertion plus sûr et par l'utilisation d'une technique d'insertion plus rapide. L'espace d'insertion est construit par projections des coefficients ondelettes sur des porteuses secrètes. Cela renforce la sécurité, et cela permet d'obtenir de bonnes propriétés psycho-visuelles. L'insertion, quant à elle, repose sur une rotation dichotomique dans le plan de Cox, Miller et Bloom. Cette insertion donne de meilleures performances par rapport aux approches d'insertion rapides précédemment proposées. Quatre attaques différentes sont utilisées pour l'évaluation et les résultats obtenus montrent un bon comportement du schéma en terme de robustesse et de complexité opératoire.
Complete list of metadatas

Cited literature [11 references]  Display  Hide  Download

https://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/lirmm-00415891
Contributor : Hal System <>
Submitted on : Friday, September 11, 2009 - 2:14:26 PM
Last modification on : Thursday, May 24, 2018 - 3:59:21 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, June 15, 2010 - 11:31:23 PM

File

GRETSI_2009_CHAUMONT.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : lirmm-00415891, version 1

Collections

Citation

Marc Chaumont. Une nouvelle technique pour le tatouage par Dirty Paper Trellis Code (DPTC). GRETSI'09 : 22ème Colloque GRETSI sur le traitement du signal et des images, Oct 2009, Dijon, France, pp.4. ⟨lirmm-00415891⟩

Share