Modélisation et implémentation de simulations multi-agents sur architectures massivement parallèles

Emmanuel Hermellin 1
1 SMILE - Système Multi-agent, Interaction, Langage, Evolution
LIRMM - Laboratoire d'Informatique de Robotique et de Microélectronique de Montpellier
Résumé : La simulation multi-agent représente une solution pertinente pour l’ingénierie et l’étude des systèmes complexes dans de nombreux domaines (vie artificielle, biologie, économie, etc.). Cependant, elle requiert parfois énormément de ressources de calcul, ce qui représente un verrou technologique majeur qui restreint les possibilités d'étude des modèles envisagés (passage à l’échelle, expressivité des modèles proposés, interaction temps réel, etc.).Parmi les technologies disponibles pour faire du calcul intensif (High Performance Computing, HPC), le GPGPU (General-Purpose computing on Graphics Processing Units) consiste à utiliser les architectures massivement parallèles des cartes graphiques (GPU) comme accélérateur de calcul. Cependant, alors que de nombreux domaines bénéficient des performances du GPGPU (météorologie, calculs d’aérodynamique, modélisation moléculaire, finance, etc.), celui-ci est peu utilisé dans le cadre de la simulation multi-agent. En fait, le GPGPU s'accompagne d’un contexte de développement très spécifique qui nécessite une transformation profonde et non triviale des modèles multi-agents. Ainsi, malgré l'existence de travaux pionniers qui démontrent l'intérêt du GPGPU, cette difficulté explique le faible engouement de la communauté multi-agent pour le GPGPU.Dans cette thèse, nous montrons que, parmi les travaux qui visent à faciliter l'usage du GPGPU dans un contexte agent, la plupart le font au travers d’une utilisation transparente de cette technologie. Cependant, cette approche nécessite d’abstraire un certain nombre de parties du modèle, ce qui limite fortement le champ d’application des solutions proposées. Pour pallier ce problème, et au contraire des solutions existantes, nous proposons d'utiliser une approche hybride (l'exécution de la simulation est partagée entre le processeur et la carte graphique) qui met l'accent sur l'accessibilité et la réutilisabilité grâce à une modélisation qui permet une utilisation directe et facilitée de la programmation GPU. Plus précisément, cette approche se base sur un principe de conception, appelé délégation GPU des perceptions agents, qui consiste à réifier une partie des calculs effectués dans le comportement des agents dans de nouvelles structures (e.g. dans l’environnement). Ceci afin de répartir la complexité du code et de modulariser son implémentation. L'étude de ce principe ainsi que les différentes expérimentations réalisées montre l'intérêt de cette approche tant du point de vue conceptuel que du point de vue des performances. C'est pourquoi nous proposons de généraliser cette approche sous la forme d'une méthodologie de modélisation et d'implémentation de simulations multi-agents spécifiquement adaptée à l'utilisation des architectures massivement parallèles.
Type de document :
Thèse
Autre [cs.OH]. Université Montpellier, 2016. Français. 〈NNT : 2016MONTT334〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [140 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/tel-01416970
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : vendredi 15 juin 2018 - 21:59:57
Dernière modification le : mercredi 20 juin 2018 - 01:20:51

Fichier

2016_HERMELLIN_archivage.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01416970, version 2

Collections

Citation

Emmanuel Hermellin. Modélisation et implémentation de simulations multi-agents sur architectures massivement parallèles. Autre [cs.OH]. Université Montpellier, 2016. Français. 〈NNT : 2016MONTT334〉. 〈tel-01416970v2〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1

Téléchargements de fichiers

1