Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

Réseaux sémantiques étendus pour la gestion d’informations et de connaissances dans le domaine de la Toxicologie Nucléaire Environnementale

Résumé : Le programme ToxNuc-E rassemble plus de 600 chercheurs du CEA, du CNRS, de l'INRA et de l'INSERM sur le thème de la Toxicologie Nucléaire Environnementale. Dans ce contexte, notre travail consiste à imaginer et mettre en oeuvre de nouveaux outils, essentiellement logiciels, pour accompagner ces chercheurs répartis en 15 projets scientifiques : dans la gestion d'informations et de connaissances, et dans la quête d'informations. Objectifs Le réseau sémantique RS construit à l'aide d'un éditeur de graphe est automatiquement combiné avec le réseau de proximité RP pour former le réseau sémantique étendu RSE. Cette architecture permet de construire facilement de nombreux réseaux sémantiques étendus : par exemple un pour chacun des 15 projets du programme ToxNuc-E. Un algorithme de classification permet alors de traiter de nouveaux documents, interne ou externe, et d'indiquer pour chacun d'entre eux les thématiques dominantes. Architecture L'association des compétences et du savoir-faire de spécialistes de différentes disciplines (chimie, biologie, physique, informatique, …) est un caractéristique du programme ToxNuc-E. Ces spécialistes possèdent un langage propre, travaillent à partir de concepts spécifiques, ce qu nécessite la construction d'un référentiel commun. Celui-ci est tout à la fois le socle et le résultat de ce programme de recherche. Pour créer ce référentiel, modèle d'informations et de connaissances, il n'existe pas à ce jour d'autre solution que de créer une ontologie de faço manuelle : ce qui compte tenu de la complexité du domaine est presque impossible. Nous proposons une alternative, les réseaux sémantique étendus, construits de façon automatique à partir : d'une part de petits réseaux sémantiques élaborés par un groupe de chercheurs et, d'autr part de gros réseaux de proximités calculés mathématiquement à partir d'un ensemble de documents sélectionnés. Problématique Les réseaux de proximités sont actuellement construits par combinaison de trois méthodes : ACP, K-means et mots associés qui rendent compte de la proximité spatiale des termes dans le contenu documentaire. Nous envisageons prochainement d'introduire d'autre méthodes comme les Soms pour améliorer la qualité des résultats. Notre objectif est aussi de spécialiser les réseaux sémantiques étendus (par utilisateur) par intégration des modèles utilisateurs (profils et usages en situation). Une première série d'applications, issues directement de ces travaux sera déployée sur ToxNuc-E en fin d'année 2006. Avancement des travaux Université Montpellier II Reena T.N. SHETTY1, Pierre-Michel RICCIO2 et Joël QUINQUETON3 Fig. 2 : Réseau de proximité du programme ToxNuc-E-RP Fig. 3 : Réseau sémantique étendu du projet Arabidopsis-RSE Fig. 1 : Réseau sémantique du projet Arabidopsis-RS
Document type :
Poster communications
Complete list of metadatas

https://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/lirmm-00121929
Contributor : Joël Quinqueton <>
Submitted on : Friday, October 4, 2019 - 12:32:37 PM
Last modification on : Wednesday, June 24, 2020 - 4:18:15 PM

File

ReenaShetty-1new.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : lirmm-00121929, version 1

Citation

Joël Quinqueton, Reena Shetty, Pierre-Michel Riccio. Réseaux sémantiques étendus pour la gestion d’informations et de connaissances dans le domaine de la Toxicologie Nucléaire Environnementale. RIC: Rencontres Intelligence Collective, May 2006, Nîmes, France. 2006. ⟨lirmm-00121929⟩

Share

Metrics

Record views

115

Files downloads

15