De quoi est fait une trace d'exécution ?

Bernard Goossens 1, 2 Ali El Moussaoui 1, 2 Ke Chen 1, 2 David Parello 1, 2
1 DALI - Digits, Architectures et Logiciels Informatiques
LIRMM - Laboratoire d'Informatique de Robotique et de Microélectronique de Montpellier, UPVD - Université de Perpignan Via Domitia
Résumé : Cet article présente la structure des traces d'exécutions des programmes. Cette étude prolonge les travaux menés jusqu'ici par de nombreux chercheurs dans le but de quantifier le parallélisme d'instructions (ILP). Elle a pour but de comprendre la structure générale d'une exécution et le parallélisme qu'elle offre. Cette structure se compose essentiellement de deux parties opposées : l'une est d'ILP élevé, qui augmente sans limite avec la longueur de la trace considérée et l'autre est d'ILP très faible (voisin de 1), qui s'allonge sans limite avec la trace. De l'une et l'autre résulte l'ILP de la trace. Quand la première partie domine, l'ILP est fort. Dans le cas contraire, l'ILP est faible. La première partie vient des contrôles de boucles alors que la seconde vient des transmissions de paramètres/résultats entre fonctions appelantes et appelées.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [12 references]  Display  Hide  Download

https://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/lirmm-00675934
Contributor : David Parello <>
Submitted on : Friday, March 2, 2012 - 1:31:40 PM
Last modification on : Thursday, May 24, 2018 - 3:59:23 PM
Long-term archiving on : Monday, November 26, 2012 - 10:21:40 AM

File

BoMoKe11.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : lirmm-00675934, version 1

Collections

Citation

Bernard Goossens, Ali El Moussaoui, Ke Chen, David Parello. De quoi est fait une trace d'exécution ?. SympA: Symposium en Architecture de Machines, Apr 2011, Saint-Malo, France. ⟨lirmm-00675934⟩

Share

Metrics

Record views

280

Files downloads

1148