Une approche basée sur les préférences et les méta-heuristiques pour améliorer l’accessibilité des pages Web pour les personnes déficientes visuelles

Yoann Bonavero 1
1 MAREL - Models And Reuse Engineering, Languages
LIRMM - Laboratoire d'Informatique de Robotique et de Microélectronique de Montpellier
Résumé : Lorsque la vue, qui est un important moyen de communication, est altérée, alors l'acquisition de l'information s'en trouve modifiée, dégradée ou limitée. A l'ère du monde numérique, le Web regorge d'informations réparties sur différents sites et mises en forme par les développeurs et designers. De nombreuses pathologies visuelles peuvent entraîner des difficultés dans l'accès à ces informations. Au-delà même de ces informations, l'accès aux outils et services est lui aussi limité. Des difficultés dans la perception des couleurs, des taches dans le champ visuel ou un champ visuel réduit sont tout autant de sources de difficultés. Chaque personne a une vision qui lui est propre. Chez les personnes qui ont une basse vision, les pathologies donnent des évolutions spécifiques chez chacune d'entre elles. De plus les méthodes de compensation acquises sont différentes d'une personne à l'autre. Des outils d'assistance existent depuis de nombreuses années et tentent de répondre aux besoins des personnes ayant une basse vision en proposant des adaptations visuelles. Les principales limites de ces outils résident notamment dans le fait qu'il ne sont pas en capacité de prendre en compte les besoins très spécifiques de chaque personne. Ces travaux de recherche se concentrent donc autour de l'analyse des besoins réels des utilisateurs et de l'élaboration d'une nouvelle approche qui se base sur les préférences personnelles de l'utilisateur. L'objectif final est d'automatiser la transformation des pages Web en fonction des préférences propres à un utilisateur pendant qu'il navigue sur le Web. Divers algorithmes ont été utilisés, notamment des algorithmes évolutionnaires, afin de réaliser des compromis entre les préférences de l'utilisateur et l'apparence originale de la page Web. La thèse développe de manière approfondie les principaux problèmes touchant les personnes en situation de basse vision et des éléments sur les modèles de couleurs et de contrastes. Puis elle présente un langage de modélisation des préférences basé sur la logique, une modélisation du problème comme un problème d'optimisation, des algorithmes de résolution, un démonstrateur, et des expérimentations sur des pages Web réelles.
Type de document :
Thèse
Interface homme-machine [cs.HC]. Université de Montpellier, 2015. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [32 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/tel-01312294
Contributeur : Marianne Huchard <>
Soumis le : jeudi 5 mai 2016 - 14:39:40
Dernière modification le : jeudi 24 mai 2018 - 15:59:22
Document(s) archivé(s) le : mardi 15 novembre 2016 - 21:30:28

Identifiants

  • HAL Id : tel-01312294, version 1

Collections

Citation

Yoann Bonavero. Une approche basée sur les préférences et les méta-heuristiques pour améliorer l’accessibilité des pages Web pour les personnes déficientes visuelles. Interface homme-machine [cs.HC]. Université de Montpellier, 2015. Français. 〈tel-01312294〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

255

Téléchargements de fichiers

510