Implantation matérielle de systèmes complexes : Traduction automatique d'un réseau de Petri non autonome en composants VHDL

Résumé : L'avènement des circuits intégrés programmables permet une mise en oeuvre matérielle de systèmes complexes avec des possibilités d'intégration considérables, tout en permettant, à l'aide des outils actuels, un développement d'applications complexes à un niveau d'abstraction élevé. Néanmoins, la complexité sans cesse croissante des systèmes numériques impose le recours à des formalismes et outils facilitant tant leur conception (description et vérification) que leur réalisation. Nous proposons dans ce cadre une approche basée composants pour la traduction automatique dans un langage permettant l'implémentation (sur circuits intégrés programmables), le VHDL en l'occurrence, des réseaux de Petri généralisés interprétés temporels. Cette approche composant favorise la conception coopérative (formalisme commun, modularité) et la réutilisation tant des spécifications que des composants générés.
Type de document :
Article dans une revue
Journal Européen des Systèmes Automatisés (JESA), Lavoisier, 2005, 39, pp.1099-1131
Liste complète des métadonnées

https://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/lirmm-00371821
Contributeur : David Andreu <>
Soumis le : lundi 30 mars 2009 - 15:14:48
Dernière modification le : mardi 11 septembre 2018 - 15:18:15

Identifiants

  • HAL Id : lirmm-00371821, version 1

Citation

David Andreu, Alexandre Nketsa, Thierry Gil. Implantation matérielle de systèmes complexes : Traduction automatique d'un réseau de Petri non autonome en composants VHDL. Journal Européen des Systèmes Automatisés (JESA), Lavoisier, 2005, 39, pp.1099-1131. 〈lirmm-00371821〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

294