Donner à visiter un cuirassé dans les abysses : le « Projet Danton » - LIRMM - Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier Access content directly
Journal Articles In Situ : Revue des patrimoines Year : 2020

Letting the audience visit a battleship in the abyss: ‘Danton Project’

Donner à visiter un cuirassé dans les abysses : le « Projet Danton »

Abstract

From 1914 to 1918, military, merchant and fishing fleets played a leading role… but paid a heavy price when submarines took the war beneath the waves. Curiously enough, underwater remains dating from this terrible conflict were for a long time ignored, while the men lost at sea were themselves rarely mentioned. In 2013, French underwater archaeologists, aware of this omission, decided to undertake an ambitious project to raise awareness among the public of this sunken page of our maritime history. And the result was ‘Danton Project’. Torpedoed on 19 March 1917 by the German submarine U-64, the French battleship Danton, built in 1909, sank in less than an hour, taking close to 300 sailors along with her 19,000 tons of steel. Largely forgotten, the Danton was discovered quite by chance in January 2008 when an underwater robot located, at a depth of 1,025 metres off Sardinia, a huge anomaly that subsequent surveys identified as the wreck of the lost battleship. Two surveys were carried out in situ in 2015 and 2016 by France’s Department of Underwater and Underwater Archaeological Research. These operations involved the deployment of a robot fitted with specially designed equipment for filming and photographing at great depths. In less than six days the archaeologists were able to acquire more than 42,000 high-definition photographs and twenty-seven videos of the remains. This work laid the foundation for a 3D computer model of the wreck which will soon be made available to the public so they can visit the Danton as if they were actually diving to the site. The ‘Danton Project’ also led to a particularly innovative technological development which promises to dramatically speed up the 3D mapping of wrecks lying at depths of down to 2,000 metres.
De 1914 à 1918, les marines militaires, de commerce et de pêche ont joué un rôle de premier plan et payé un lourd tribut par suite notamment du développement de la guerre sous-marine. Curieusement, les vestiges sous-marins hérités de ce conflit ont été très longtemps négligés cependant que les hommes disparus en mer n’étaient eux-mêmes que rarement évoqués. Conscients de cette lacune, les archéologues sous-marins français ont décidé en 2013 de mettre en œuvre un ambitieux projet afin que le public puisse mieux appréhender cette page engloutie de notre histoire maritime. Ainsi est né le « Projet Danton ». Torpillé le 19 mars 1917 par le sous-marin allemand U-64, le cuirassé français Danton, construit en 1909, a coulé en moins d’une heure, emportant au cœur de ses 19 000 tonnes d’acier près de 300 marins. Largement oubliée, son épave a presque miraculeusement été retrouvée lorsqu’un robot a localisé en janvier 2008, par 1 025 mètres de fond au large de la Sardaigne une vaste anomalie que des études ont ensuite identifiée comme le cuirassé disparu. Deux missions in situ ont été effectuées en 2015 et 2016 par le Département français des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (Drassm). Ces opérations ont eu recours à un robot doté d’équipements spécifiquement conçus pour filmer et photographier à très grande profondeur. En moins de six jours, les archéologues ont pu ainsi acquérir plus de 42 000 photographies haute définition et 27 vidéos des vestiges. Ce travail a donné lieu à une modélisation 3D de l’épave qui permettra bientôt au public de visiter le Danton comme s’il était lui-même en plongée sur le site. Le « Projet Danton » a en outre conduit à développer une technologie particulièrement novatrice qui permet d’envisager désormais de réaliser très rapidement la couverture 3D d’épaves situées jusqu’à 2 000 m de profondeur.
Fichier principal
Vignette du fichier
insitu-28211.pdf (1.25 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

lirmm-02870019 , version 1 (16-06-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Michel L'Hour, Daniela Peloso, Franca Cibecchini, Denis Dégez, Vincent Creuze, et al.. Donner à visiter un cuirassé dans les abysses : le « Projet Danton ». In Situ : Revue des patrimoines, 2020, 42, ⟨10.4000/insitu.28211⟩. ⟨lirmm-02870019⟩
109 View
192 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More